CGTT - الكنفدرالية العامة التونسية للشغل
نقابة المستقبل المواطنة

LA CGTT POURSUIT EN JUSTICE LES COMPLOTEURS

0 70

احصل على تحديثات في الوقت الفعلي مباشرة على جهازك ، اشترك الآن.

« L’atteinte au mouvement syndical tunisien solidaire et uni autour des intérêts des travailleurs tunisiens ne sera qu’une tentative vaine et sans résultat » déclare Mr Habib Guiza, secrétaire général de la CGTT.

Tunis, 23 novembre 2011 – La Confédération Générale Tunisienne du Travail (CGTT) a déposé une plainte contre un groupe de personnes qui a tenté un putsch au sein de sa structure syndicale.

« L’origine et les objectifs de ces personnes qui ont usé du Faux et de l’usage de faux, de l’usurpation d’identité, de la diffusion de fausses informations et de la diffamation, sont pour le moment inconnus bien qu’ils soient tous identifiés individuellement, et je tiens à rassurer tous les membres de la CGTT car la justice va pouvoir prendre les mesures légales et nécessaires contre eux » a déclaré Mr Habib Guiza, secrétaire général de la Confédération générale des Travailleurs Tunisiens. « Les agissements de ce groupe de personnes sont très loin de toute pratique légale et syndicale et ne peuvent que porter atteinte aux mécanismes de défense et de revendications de la société civile » a-t-il ajouté.

« Au sein de notre confédération, nous sommes persuadés que la tentative de cette minorité était alimentée par un agenda politique et une certaine volonté de nuire au mouvement syndical dans son ensemble » a dit Mr Guiza.  Il a d’ailleurs rappelé que cette même minorité a refusé de participer à la mobilisation de la CGTT  le 20 aout dernier, laquelle mobilisation a permis de réaliser le premier succès de la CGTT matérialisé par le décret du premier ministre en faveur de l’adoption du principe du pluralisme syndical et qui permet désormais à tous les employés de cotiser pour le syndicat de leur choix quelque soit la nature de leur employeur et dans tous les secteurs économiques.

« Les diverses attaques des derniers jours contre l’UGTT peuvent aussi illustrer cette volonté de nuire au mouvement syndical tunisien » a soutenu Mr Guiza qui a exprimé sa solidarité agissante avec l’Union Générale des Travailleurs Tunisiens qu’il considère comme «  principal partenaire stratégique pour la réalisation d’un nouveau modèle social garantissant les droits et l’épanouissement des travailleurs tunisiens ». « L’atteinte au mouvement syndical tunisien solidaire et uni autour des intérêts des travailleurs tunisiens ne sera qu’une tentative vaine et sans résultat » a déclaré Mr Habib Guiza, secrétaire général de la CGTT.

APPEL AUX MEDIA
La CGTT dément toutes les annonces faites par ce groupe de personnes qui font désormais l’objet de poursuites judiciaires, notamment la communication portant sur la constitution d’un soit disant nouveau bureau exécutif fantoche de la CGTT ainsi que la décision de suspension du droit de recours à la grève. « Toutes ces annonces sont nulles et sans aucun fondement, et nous sommes confiants que tous les média tunisiens et étrangers veilleront au respect de la déontologie de leur métier en vérifiant leurs sources et en accordant une attention particulière à l’équilibre et aux origines des propos et des citations» a précisé Mr Habib Guiza. « En cette phase de transition, la CGTT exprime son attachement à l’indépendance de la justice, à la lutte contre la corruption, et à l’indépendance des média, comme conditions fondamentales de notre démocratie naissante » a-t-il insisté.

Une conférence de presse sera tenue par la CGTT ce vendredi 25 novembre pour donner toutes les précisions relatives aux poursuites judiciaires que la confédération vient d’entreprendre. La conférence de presse servira aussi à présenter les avancées réalisées par la CGTT pour organiser son premier congrès, qui se tiendra le 3 et 4 décembre 2011, autour du thème de « la refondation du mouvement syndical tunisien ». Ce congrès a été programmé et annoncé par la CGTT depuis le mois de mars dernier.

-FIN-

A propos de la CGTT : La Confédération Générale Tunisienne du Travail (CGTT) été créée le 03 décembre 2006 et est entrée en activité le 1er février 2011. Son slogan est « Solidarité Justice Modernité ». L’initiative de la CGTT vise à  la rénovation de l’action syndicale, aussi bien au niveau de la perception globale des problèmes que des méthodes de travail et la refondation de cette action, et ce dans le cadre d’un pluralisme syndical réel, d’une coexistence fructueuse, dans l’intérêt des travailleurs (ses), de la société et du pays. La première constitution de la CGTT, première organisation syndicale nationale, remonte au 3 décembre 1924 par Mohamed Ali Hammi et s’est reconstituée en 1937 sous la direction de Belgacem Gnaoui.

احصل على تحديثات في الوقت الفعلي مباشرة على جهازك ، اشترك الآن.

اترك رد

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني.